Claviers verticaux: La frappe sous un autre angle

Pour être ergonomique, un clavier doit être le plus plat possible. La position plate des poignets permet de prévenir les TMS. Il existe toutefois une autre option: Le clavier vertical.

Un clavier vertical est composé de deux modules indépendants  qui peuvent s'incliner séparément. Certaines variantes sont seulement surélevées au milieu. Dans les deux cas le principe est d'éviter la torsion des avant-bras et des poignets afin de prévenir les TMS. 

Claviers verticaux détachables

L'utilisation d'un clavier vertical détachable permet aux mains et aux poignets d'épouser une position neutre, évitant ainsi les le problème de pronation (torsion de l'avant-bras vers l'intérieur). Les touches de ce clavier ne sont pas directement visibles pour l'utilisateur donc il faut savoir taper sans regarder.

Le grand inconvénient d'un tel clavier vertical est qu'il génère une tension permanente dans les bras et les mains pour la bonne raison qu'il faut garder les mains en l'air pour pouvoir taper. Il vaut mieux au contraire que les avant-bras soient soutenus  lors de la frappe comme c'est le cas avec un clavier entièrement plat.

Claviers verticaux en un module

Les claviers verticaux en un module doivent leur nom à un angle vertical plus subtile, comme le montre l'illustration ci-dessous. De par leur angle ils sont souvent beaucoup plus larges qu'un clavier traditionnel.

Des recherches ont démontré cependant que l'utilisation de ces claviers ergonomiques larges peut entrainer une posture contraignante, à savoir: Les coudes écartés vers l'extérieur et en dehors de l'axe des épaules. le risque de lésions n'est donc pas totalement écarté. Par contre, la sollicitation des mains et des poignets lors de la frappe est moindre en comparaison avec un clavier classique.

Avantages et inconvénients

La position verticale de ce clavier ( si l'angle est suffisamment important) permet d'éviter aux avant-bras de se tordre. D'autre part, la séparation des deux modules favorise la position neutre des poignets lors de la frappe. Ces facteurs minimisent la sollicitation des tendons.

Un clavier entièrement vertical ou un soutien insuffisant des poignets sont responsables d'une tension musculaire accrue dans les mains et dans les avant-bras. Soyez donc vigilant pour faire votre choix. Un autre inconvénient est l'éloignement de la souris en cas d'utilisation de claviers verticaux (en un module). Pour conclure, le choix d'un clavier vertical implique un changement de comportement. Si par exemple vous ne savez pas taper sans regarder les touches, un clavier vertical n'est probablement pas la solution qui vous convient.

Tout savoir sur les claviers ergonomiques

Vous souhaitez pouvoir comparer le clavier vertical avec d'autres solutions ergonomiques, comme par exemple le clavier compact ou le clavier en deux modules? Notre livre blanc "Claviers ergonomiques" vous propose  un récapitulatif de tous les avantages et inconvénients pour une bonne évaluation.

Tags: claviers ergonomiques, Livre blanc